Sur le papier.
Car cet article est le pire FAIL de toute l'histoire de ce blog je pense.
C'est con, y'a pas si longtemps j'étais en sélection Hellocoton pour ma photo recette de galettes de légumes...

Evidemment, je poste quand même ma merde aujourd'hui parce que 1/ j'ai rien d'autre à vous pondre et 2/ le fond du truc me paraît pas si mal, c'est juste la réal' qui cloche :)

SALUT LES GOURMANDS !

L'objet du délit aujourd'hui, ce sont les tomates colorées !
Vous commencez à nous connaître, l'inspiration Chourprise débarque un peu de partout. Ou nulle part selon le point d'vue. Un frigo vide un dimanche soir, des poivrons qui décèdent devant tes yeux ébahis, un tour à la ferme et une sponso spéciale tomates. Nous y voilà !

Ce jour-là, je suis rentrée à la maison avec : la Noire de Crimée (sans acidité, douce et sucrée), la Rose de Berne (peau fine et odeur gourmande), et la tomate Ananas (hyper dense, ma préférée).
Ensuite, j'ai fait une photo instagram et j'me la suis raconté-léger sur un futur article Chourprise. Mouahahah, ne jamais mettre la charue avant les boeufs, c'est comme ça qu'on dit ?

tomates

Ecoutez les gars, j'ai tenté un truc. L'idée c'était de jouer avec les couleurs.
Avec le recul, je pense que le plus simple avec ces tomates-là, ça reste une jolie salade composée, ou un carpaccio façon Jean de Top Chef (tout l'monde me suit ou pas ??). Parce que le four, le jus... Place au sketch !

Les ingrédients :

- des tomates colorées
- une grosse boule de mozzarella de bufflonne (di buffala en VO)
- sel, poivre, herbes de provence, huile d'olive
- du parmesan

La recette :

On préchauffe son four à 200°.

On coupe ses tomates en rondelles épaisses. On les dispose sur du papier sulfurisé, on sale, on poivre, on herbe-de-provencise et on huile-d'olive comme on le souhaite. On passe tout ça au four pendant une 10aine de minutes. On laisse refroidir à la sortie du four.

On coupe la mozzarella en rondelles également, puis on monte son "mille-feuilles" (je mets de gros guillemets, est-il nécessaire de le préciser ?). Tomate-mozza-tomate-mozza-tomate-mozza, on choisit des couleurs différentes pour chaque étage. On saupoudre de parmesan, on repasse au four légèrement pour réchauffer + faire fondre un peu la mozza.

Et on déguste. Franchement c'est vraiment bon hein. C'est juste un peu... moche ? ahah

mille feuille de tomates

Bon, allez, soyons honnêtes, vous avez une idée pour améliorer un peu le truc visuellement ?
J'ai un peu honte du rendu, surtout vu la simplicité de la recette, mais j'me dis aussi qu'on peut avancer ensemble, nan ? J'me dédouanne gratuitement, c'est ça qu'tu penses ? T'as raison !

Bisous les coeurs,
A tout vite pour de nouvelles aventures :)

Chacha